• "Les Châteaux"

    "Les Châteaux"
     
     separateurs
     
    "Château du Roi René à Angers"
    Le château d’Angers, aussi appelé château du roi René (René Ier de Naples) ou encore château des ducs d'Anjou, est situé dans la ville d’Angers dans le département de Maine-et-Loire en France.
    La forteresse est édifiée sur un promontoire de schiste ardoisier qui domine la Maine. Le site fut occupé dès l’Empire romain à cause de sa position défensive stratégique. Par la suite, les comtes d'Anjou y installent leurs demeures, jusqu'à la fin de l'Empire Plantagenêt qui voit le royaume de France conquérir le comté d'Anjou. Louis IX fait construire le château actuel au xiiie siècle tandis que les ducs d'Anjou vont le transformer en résidence seigneuriale au xve siècle. Au xviie siècle, le roi ordonne la destruction du château, mais seule la partie supérieure des tours sont détruites. Il sera par la suite transformé en prison, puis en garnison et dépôt de munition pendant la Seconde Guerre mondiale. Au début du xxie siècle, il héberge la Tapisserie de l'Apocalypse et est un des sites touristiques les plus visités du Maine-et-Loire. Sa mise en tourisme est gérée par le Centre des monuments nationaux.
     
     separateurs
     
    "Le Château d'O en Normandie"
    Le château d'Ô a été édifié sur l'emplacement d'une ancienne forteresse du xie siècle, il a été construit en 1484, par Jean d'O capitaine de la garde écossaise de François Ier. Il a ensuite embelli par Charles-Robert d'O puis François d'O aux xve et xvie siècles.
    En 1647, le château est acheté par la famille des Montagu avant de devenir en 1795, propriété de la famille Roques.
    En 1878, le domaine est vendu et démembré, et il faudra attendre le classement au titre des monuments historiques en 1964 pour qu'en 1973 Jacques et Yolande de Lacretelle entreprennent sa restauration.
    En 2011, le château d'Ô appartient au duc Dominique Dimitri d'Uzés de Crussol et ses deux fils Paul et Louis d'Uzés de Crussol.
     
     separateurs
     
    "Château d'Esclimont" 
    Au cœur d'un parc classé de 60 hectares, apparaît le Château d'Esclimont avec ses tours, balcons, tourelles et clochetons. Joyau de la Renaissance, cette ancienne demeure de la famille La Rochefoucauld est une halte romantique à moins d'une heure de Paris, entre le Château de Versailles et la cathédrale de Chartres. 
     
     separateurs
     
    "Château de Montbrun"
    Le site du château actuel était occupé dès le xie siècle, comme en témoigne la haute motte castrale située à proximité.
    En 1199, le seigneur de Montbrun, Pierre Brun, dirigeait avec le chevalier Pierre Basile la garnison de Châlus lors du siège au cours duquel Richard Coeur de Lion trouva la mort.
    Au xiie siècle, un château de pierre fut construit, dont subsiste le donjon de style roman. Ce château fut incendié et presque entièrement reconstruit au xve siècle. Saccagé et pillé à la révolution il fut restauré au XIXe siècle, subit un incendie en 1917 et fut entièrement restauré.
     
     separateurs
     
    "Château de Lunéville"
    Les ducs de Lorraine possédaient un château à Lunéville depuis le xiiie siècle.
    Le château actuel a été construit pour le compte du duc Léopold Ier entre 1703 et 1720 sur des plans de Pierre Bourdict, Nicolas Dorbay puis de Germain Boffrand.
    Léopold Ier, insatisfait de son Palais Ducal de Nancy qu'il tentait de transformer, fit entièrement reconstruire le château de Lunéville xviie ‑ xviiie siècle d'après un plan du château de Versailles.Suite à la cession des Duchés par le duc François III, fils de Léopold, le château a été embelli et agrandi par son nouveau propriétaire, Stanislas Leszczyński, - ex-roi de Pologne imposé par la France à titre viager - qui en avait fait sa résidence principale et y mourut accidentellement en février 1766. Cette date marque l'annexion du Duché de Lorraine et du Duché de Bar par la France.
    Chef-d'œuvre de l'architecture du xviiie siècle, Lunéville est surnommé le « Versailles Lorrain » et a été classé monument historique en 1901.
    Les appartements princiers appartiennent au ministère de la Défense, et le reste du bâtiment au Conseil Général de Meurthe-et-Moselle.
     
     separateurs
     
    "Château de Breteuil"
     
    Le château situé à l'emplacement du château de Breteuil s'appelait à l'origine Bévilliers ou Buvilliers, sans doute parce qu'en ce lieu s'élevaient, à l'époque gallo-romaine, deux villas (bis villae). La seigneurie est mentionnée pour la première fois en 1142 et la première référence à un manoir remonte à 1560.
    Le château appartient alors à la famille Le Jay. On estime généralement que c'est dans les années 1580, que Nicolas Le Jay (mort en 1585) fait exécuter d'importants travaux qui donnent au logis son plan actuel. Selon d'autres historiens, ceux-ci seraient dus à Thibault Desportes, grand audiencier de la Chancellerie de France, qui achète le domaine par adjudication en 1596.
     
    Le château de Breteuil façade sud
    Le château ainsi construit comporte une cour carrée, entièrement enserrée de murs ou de constructions et bordée de fossés. Sur l'avant, deux pavillons d'angle (qui existent toujours mais ont été surélevés) et un corps de passage central commandé par un petit pont-levis ; en fond de cour, sur toute la largeur, un grand bâtiment dont le corps central a été conservé sans beaucoup de modifications. Les bâtiments sont à structure en brique et remplissage sous enduit.
    Le domaine passe d’oncle en neveux tout au long du XVIIème siècle. Ses propriétaires portent successivement le nom de Desportes, Chanteclerc, Renouard et enfin Breteuil. En effet, en 1712, Charles Le Tonnelier de Breteuil est l’héritier du dernier des Renouard et désormais le domaine sera transmis de père en fils jusqu’à l’époque actuelle. Claude-Charles époux de Laura O’Brien de Clare meurt en 1735. Son fils Claude Stanislas Le Tonnelier de Breteuil (1730-1784) fait de très importants travaux tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Apparaissent alors un « bosquet de la garenne » et un « bosquet chimérique », des « chambres de verdure », un « potager-verger en quatre terrasses », un « pavillon chinois », un « haha » etc…
    Fermé sous la révolution le château est repris par Charles de Breteuil en 1802. Les longs murs qui entourent la cour sont alors détruits et « un beau jardin anglais bien dessiné et bien planté » selon les termes du propriétaire lui même, succède au parterre et autres installations du XVIIIème siècle.

    Le Collier de la Reine, reconstitution en zircon
    En 1820-1830, les murs de la cour sont détruits et les fossés sont asséchés. A la fin du xixe siècle, d'importants travaux sont à nouveau réalisés pour Henry Le Tonnelier de Breteuil, VIIIe marquis de Breteuil : deux ailes en retour sont ajoutées au bâtiment du fond, les pavillons antérieurs sont surélevés, les communs sont reconstruits (seul le colombier est préservé). Le château retrouve des jardins à la française grâce aux paysagistes Henri Duchêne et son fils Achille.
    Député à l'époque, Henry de Breteuil reçoit en 1881 Léon Gambetta et le futur Roi Edouard VII. Cette rencontre participera aux longs efforts diplomatiques en vue de la construction de l'Entente cordiale signée en 1904. Henry Le Tonnelier de Breteuil est par ailleurs l'un des modèles de Marcel Proust pour son M. de Bréauté dans À la recherche du temps perdu.
    A partir de 1967, le château est restauré par Henri-François Le Tonnelier de Breteuil et sa femme, née Séverine Decazes de Glücksberg et ouvert à la visite du public. Outre les scènes historiques, plusieurs scènes de personnages et d'automates ont été créées par Janie et Armand Langlois sur le thème des contes de Perrault.
    Les jardins de Breteuil sont labellisés « Jardin remarquable ».
    Le château présente notamment une reproduction du collier de la reine en zircon.
     
     separateurs
     
    "Château de Chenonceau" 
    Le château de Chenonceau est situé dans la commune de Chenonceaux en Indre-et-Loire (France).
    Il fait partie des châteaux communément appelés les châteaux de la Loire.
    Château meublé, décoré de rares tapisseries et peintures anciennes, fleuri à chaque saison, c'est le monument historique privé le plus visité de France, serti de plusieurs jardins d'agrément, un parc et un domaine viticole.
    La gare de Chenonceaux a été déplacée pour permettre un accès plus rapide au château, offrant ainsi une desserte attractive depuis Tours et Vierzon
     
     separateurs
     
    "Château d'Yquem" 
    Le Château d'Yquem (et non « château Yquem ») est un domaine viticole dans le vignoble de Bordeaux, produisant un vin liquoreux du même nom.
    Il s'agit du seul sauternes classé premier cru supérieur.
    Il est considéré comme le meilleur vin liquoreux qui soit.
     
     separateurs
     
    "Château du clos de Vougeot"
    Le château du Clos de Vougeot ou château du clos Vougeot est un des plus célèbres châteaux bourguignons du domaine viticole. Il s'élève au milieu des vignes du clos Vougeot, sur la commune de Vougeot, près de la route des Grands Crus reliant Dijon et Beaune, en Côte-d'Or. C'est un haut lieu de la gastronomie traditionnelle bourguignonne.
     
     separateurs
     
    "Château d'Olhain" (à deux pas de chez nous)
    Le château d'Olhain est une forteresse du xiiie et xve siècle. Elle se situe à Fresnicourt-le-Dolmen, dans le Pas-de-Calais, sur la Lawe. C'est le plus bel exemple de forteresse médiévale de la région Nord-Pas-de-Calais.
     
     separateurs
     
    "Château de Vaux le Viconte"
    Le château de Vaux-le-Vicomte, situé sur le territoire de la commune française de Maincy (Seine-et-Marne), à 50 km au sud est de Paris près de Melun est un château du xviie siècle (1658-1661), construit pour le surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet.
    Ce dernier fit appel aux meilleurs artistes de l'époque pour bâtir son palais : l'architecte Louis Le Vau, premier architecte du Roi (1656), le peintre Charles Le Brun, fondateur de l'Académie de Peinture (1648), le paysagiste André Le Nôtre, contrôleur général des bâtiments du Roi (1657) et le maître-maçon Michel Villedo. Leur talent avait déjà été réuni par le jeune Louis XIV pour construire le château classique de Vincennes en 1651.
    Le château, chef-d'œuvre architectural et décoratif du milieu du xviie siècle, est aujourd'hui la plus importante propriété privée classée au titre des monuments historiques depuis son achat en 1875 par Alfred Sommier richissime raffineur de sucre français.
     
     separateurs
     
    "Château de Val"
    Le château de Val est un château situé sur le territoire de la commune de Lanobre,Cantal.
    Le fief d'Enval,devenu de Val,a d'abord appartenu aux familles de Tinières,puis de Pierre de Pierrefort.
    Guillaume IV d'Estaing, né en 1397 de Jean seigneur de Cheylade,et d'Elise de Pierrefort, est chambellan du roi Charles VII, gouverneur et sénéchal du Rouergue,puis bailli de Nîmes.

    Il achète Val et fait construire le château actuel.
    Ses descendants habiteront le château jusqu'à Guillaume V d'Estaing, dit Guillot, seigneur de Val, de Cheylade et de Landorre, né en 1529.
     
     separateurs
     
    "Château de Pompadour"
    Jeanne-Antoinette Poisson, épouse Le Normant d’Étiolles, marquise de Pompadour, née le 29 décembre 1721 à Paris et morte le 15 avril 1764 à Versailles, fut une dame de la bourgeoisie française devenue favorite du roi de France et de Navarre Louis XV.
     
     separateurs
     
    "Château de Murol" 
    Le premier château semble avoir été construit au xiie siècle sur un promontoire en basalte, à l'intersection de trois routes. Il est agrandi et renforcé au xive siècle par Guillaume de Sam, avec notamment la construction du donjon et d'une seconde chapelle.
    Au xve siècle, le château devient propriété de la famille d’Estaing après le mariage du Jehanne de Murol avec Gaspard d’Estaing. Leur descendant François Ier d’Estaing installe des pièces d'artillerie au xvie siècle, des bâtiments dans le style Renaissance sont construits sur le côté Est.
    Richelieu épargne le château en raison du prestige de la famille d'Estaing, et il n'est pas détruit non plus lors de la Révolution française. Cependant, il sert alors de prison, de repaire de brigands puis de carrière de pierres. À la suite d’un don du propriétaire, il devient propriété de la commune de Murol au xixe siècle.
    Le château a été classé Monument historique en 1889.
    La troupe les compagnons de Gabriel anima le site pendant de nombreuses années, puis la succession a été reprise par les Paladins du Sancy.
     
     separateurs
     
    "Château de Montségur" 
    Le château de Montségur (Montsegur en occitan), construit en 1206, est un château qualifié de cathare. En effet, ce château fut implanté à l'emplacement arasé de l'ancien village fortifié qui constituait, jusqu'au siège de 1244, le lieu de résistance des cathares et des faydits. Les cotes architecturales démontrent que le château actuel fut conçu sur la base de la canne anglaise qui ne fut introduite qu'ultérieurement ce qui prouve que celui-ci a été partiellement reconstruit par la famille du nouveau Seigneur des lieux, le Maréchal de la Foi Guy II de Lévis après la reddition cathare de 1244.
     
     separateurs
     
    "Château de Forges"
    Situé aux frontières du Berry, du Limousin et du Poitou, le château de Forges constitue une référence architecturale pour sa pureté et sa cohérence historique.
    La maison, fortifiée par lettre patente de Charles VII de 1442 à son « fidèle échanson » Jean de Poix, est un patrimoine familial puisqu'aujourd'hui encore, Hugues, descendant du même nom, entreprend, de faire perdurer l'étonnante aventure médiévale. Domine la vallée de L'Anglin.
     
      separateurs
     
    "Château de Foix"
    Le château de Foix est un château fort qui domine la ville de Foix. Lieu de tourisme important, il est renommé dans toute l’Ariège comme haut-lieu cathare. Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques.
     
     separateurs
     
    "Château de Chenonceau"
    Le château de Chenonceau est situé dans la commune de Chenonceaux en Indre-et-Loire (France). Il fait partie des châteaux communément appelés les châteaux de la Loire.
    Château meublé, décoré de rares tapisseries et peintures anciennes, fleuri à chaque saison, c'est le monument historique privé le plus visité de France, serti de plusieurs jardins d'agrément, un parc et un domaine viticole.
    La gare de Chenonceaux a été déplacée pour permettre un accès plus rapide au château, offrant ainsi une desserte attractive depuis Tours et Vierzon.
     
     separateurs
     
    "Château de Chambord" avec au fond, la Tour Eiffel 
    Le château de Chambord est un château français situé dans la commune de Chambord, le département de Loir-et-Cher et la région Centre. Le château, le plus vaste des châteaux de la Loire, est construit au cœur du plus grand parc forestier clos d’Europe (5441 ha). Il fut édifié sur ordre de François Ier entre 1519 et 1547.
    Le château fut inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO dès 1981 et est inclus depuis 2000 dans la zone de classement du Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire. Il est également classé Monument historique depuis 1840 et reconnu Établissement public à caractère industriel et commercial depuis 2005. Le château fait partie du réseau des résidences royales européennes.
     
     separateurs
     
    "Château d'Azay le rideau"
    Le château d'Azay-le-Rideau est un monument classé appartenant à l'État et situé dans la commune du même nom, en Indre-et-Loire, en France.
     Chinon qui marque systématiquement l'arrêt dans la commune.
    Le château fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 11 août 1905
     
     separateurs
     
    "Château d'Azay le Ferron" 
    Le château d'Azay-le-Ferron a été édifié du xve siècle au xviiie siècle. Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis janvier 1950
     
     separateurs
     
    "Château de Rambures"
    Le château de Rambures est un château fort situé à Rambures, en France. Construit au xve siècle, c'est un des rares châteaux du Moyen Âge à subsister dans le département. De plan original, c'est aussi un chef d'œuvre de l'architecture militaire médiévale tardive. Ce château fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 23 février 1927.
    Le château est dans le village de Rambures. Ce village est situé dans le département de la Somme, en Picardie, au sud d'Abbeville et à quelques kilomètres au nord de la vallée de la Bresle.
    On y accède soit, par la route, par la N28, l'A28 ou l'A29 soit, en train, par les gares d'Abbeville ou de Blangy-sur-Bresle.
     
     separateurs
    Ces photos sont mon entière propriété ! Merci de ne pas copier 
    « "Les Abbayes""Les cathédrales,hôtels de ville,basiliques et églises" »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    6
    CHANG LA SAGESSE Profil de CHANG LA SAGESSE
    Mardi 24 Mai 2011 à 22:57
    Je suis allée trop vite ! Je voulais finir par : Quand on aime, on ne compte pas....
    5
    CHANG LA SAGESSE Profil de CHANG LA SAGESSE
    Mardi 24 Mai 2011 à 22:56
    Merci beaucoup ! J'en ai pris d'autres en photos mais je n'ai pas fini de les identifier ! Je les mettrai par la suite ! Oui allez y, c'est absolument superbe ! Ce fut une journée inoubliables pour nous ! Je continue dès demain à vous mettre d'autres photos ! Je pense avoir pris tous les monument....Et oui...Qua Bisous à tous
    4
    flora-believix
    Mardi 24 Mai 2011 à 22:52
    j suis deja aller quand j'avais 6ans dans une colonie de vacance et je trouve que c'est tres jolie et super bien fait ^^
    3
    silivren
    Mardi 24 Mai 2011 à 22:50
    Faut vraiment qu'on aille y faire un tour pendant les vacances, c'est trop génial :-)
    2
    elynema
    Mardi 24 Mai 2011 à 22:48
    Bonsoir Chang.
    Super ton article, je suis une fan absolue des vieilles demeures et plus particulièrement des châteaux. Je connais le vrai château de Chenonceau et celui de Foix et je trouve qu'ils sont reproduits ici très fidèlement. J'avais déjà entendu parler de ce village miniature sans le connaître, aussi, j'espère vivement pouvoir le visiter un jour. Merci pour le partage et gros bisous.
    1
    Laetitia17000
    Mardi 24 Mai 2011 à 22:46
    J'y suis allée ^^ c'est très bien fait *.*
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :