• "La Favophilie"

    La favophilie (ou fabophilie) est une activité qui consiste à collectionner les fèves de galettes des rois. Le fabophile cherche en général à posséder des séries entières de fèves ou des modèles rares.

    "L'origine de la Favophilie"

    L'histoire de la fève commence avec la fève (légume) : dans les temps préhistoriques, celle-ci était consommée et utilisée comme engrais. Elle a un rôle important dans les rites antiques à cause de sa forme embryonnaire. Symbolisant le fœtus chez les anciens égyptiens, ces derniers enterraient leurs morts dans des champs de fèves en vue d'une réincarnation. C'est le symbole de vie qui reste au Moyen Âge et la fève est utilisée dans les mariages.

    Elle sert aussi de jeton de vote, fonction qui commença chez les Grecs qui se servaient de fèves noires et blanches pour décider de l'acquittement ou de la condamnation. C'est lorsque l'Église décide de s'imposer, pour cesser les célébrations païennes (un exemple : dans les garnisons, on choisit un roi parmi les condamnés à mort : il était déguisé et prenait part aux débauches collectives avant d'être décapité) que l'épiphanie apparaît. Mais La coutume du gâteau traditionnel ne se répand réellement que durant le XVe siècle.

    Le gâteau et la fève figurent parmi les redevances dues au voyer de Paris (office de la voirie) au xiiie siècle, mais elle existait déjà1. Plus tard on mange un gâteau contenant une fève noire (le roi) et une fève blanche (la reine). En Bourgogne notamment, le gâteau remplace une urne ou un chapeau rempli de fèves avec lesquelles on tirait les rois, en disant febe domine.

    La fête des rois faillit être interdite sous la Convention car à l'époque, elle portait le nom de la fête des sans-culotte ; le gâteau fut donc rebaptisé le gâteau de l'égalité. En 1793, le maire de Paris eut beau interdire aux pâtissiers la fabrication de ce gâteau, celle-ci continua tout de même.
    La première fève en porcelaine fut fabriquée en 1874 en Allemagne sous forme de baigneur. C'est seulement à partir de 1892 jusqu'au XXe siècle que les thèmes se diversifient : on découvre des fèves avec des thèmes représentatifs de l'époque. Les thèmes religieux apparaissent, tels les crèches, Jésus, les anges, les colombes, puis laissent peu à peu leur place à la royauté et aux porte-bonheur.

    Dans les années 1960 sont apparues des fèves en matière plastique puis dans les années 1980-1990, les fèves métalliques, principalement dorées (dont certaines à l'or fin). Cependant, le chauffage des galettes dans les fours à micro-ondes a entraîné certains déboires et les fèves métalliques ont presque entièrement disparu.

    À la fin des années 1980, les fèves en porcelaine sont revenues en force. C'est dans cette même période que l'ère du dessin animé et de la bande dessinée a commencé pour aujourd'hui envahir une grande partie du marché actuel de la fève.
    Certains boulangers ou pâtissiers renommés (Poilâne, Le Nôtre, ...) ou non, ont alors eu l'idée de fabriquer leurs propres fèves personnalisées.

    « "Mes puzzles 3D""Les Cyclades" »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Heidi
    Jeudi 23 Février 2012 à 20:42
    ah ok,  je me demandais comment mon com était passé avec la frimousse du petit Chang:)
      • CHANG LA SAGESSE Profil de CHANG LA SAGESSE
        Jeudi 23 Février 2012 à 21:07
        Mais tu sais, Heidi...Chang surveille ce blog de très près et il était malheureux de ne plus voir ton commentaire ! J'ai fait une mauvaise manipulation en déplaçant des articles et j'avais perdu ce message mais pas dans ma boite mail alors il m'a demandé de le remettre sous l'article ! J'ai exécuté... Bisous ma toute douce et douce nuit
    2
    CHANG LA SAGESSE Profil de CHANG LA SAGESSE
    Mercredi 22 Février 2012 à 21:28
    il y a moyen de faire de jolies collections, elles sont très belles parfois les fèves, ça dépend aussi où l'on achète la galette, je ne connaissais pas l'origine, merci pour ce bel article, aujourd'hui, j'ai vu au journal télévisé qu'on a retrouvé des graines de fleurs datant de la préhistoire, elles avaient été enfouies dans le sol par un écureuil, d'après l'enveloppe, ils les ont fait fleurir, c'est magnifique! belle soirée ma douce Sylvie doux bisous et doudouces à Chang? »
    (Commentaire posté par Heidi juste avant que je ne déplace l'article...)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :