• "La Bourse de Lille"

    "La Bourse de Lille "
      La Vieille Bourse de Lille, nommée ainsi depuis la construction de la Chambre de Commerce et d'Industrie dans les années 1910, est sans conteste le monument le plus prestigieux de la ville. Située entre la Grand'Place et la Place du Théâtre, elle est l'un des témoins de l'intense activité économique qui se déroulait à Lille durant le Grand Siècle. Elle a été classée monument historique en 1921.
    Le bâtiment, quadrangulaire, est en fait un emboîtement de 24 demeures identiques qui renferment ce que l'on nomme la Cour intérieure, lieu où bouquinistes, fleuristes, joueurs d'échecs, flâneurs et touristes se donnent rendez-vous.
    En 1651, sur la suggestion des Corporations, la Ville de Lille obtient de Philippe IV d'Espagne l'autorisation de construire sur le domaine public « une bourse à usage des marchands qui sera environnée et enclose de 24 maisons ».
    La ville de Lille vend ainsi à 24 commerçants les parcelles de terrain sises sur la place du marché et prend à sa charge la construction des galeries, du pavement de la cour intérieure et des 4 entrées.
    Le bâtiment est construit en 1652-1653 sous la direction de Julien Destrée, afin d'offrir aux marchands un monument majestueux comparable à celui d'Anvers, la Vieille Bourse remplace désormais la Fontaine au Change aujourd'hui disparue.
    On retrouve une architecture typique de la Renaissance flamande du xviie siècle, qui mêle la couleur à l'exubérance des formes : guirlandes de fruits, cornes d'abondance, pilastres et trumeaux richement ornementés… Chaque corps sculpté faisant office de pilastre est une représentation païenne de la vie commerciale lilloise.
    L'emblème de la Bourse de Lille est sans conteste la statue de Mercure — dieu du commerce — couronnant le sommet du campanile.
    Le monument, restauré au xixe siècle, ainsi que de 1989 à 1998 (association Mécénat) a retrouvé tout son éclat. Pour rappeler leur intervention dans la restauration de la Bourse, les grandes entreprises régionales ont tenu à faire ériger leur blason sur les cartouches surplombant les fenêtres supérieures du monument.
    Classée en 1921 à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques, la Vieille Bourse est le témoin d'une période faste et décisive dans l'histoire économique et commerciale de la cité, alors concurrente avec ses sœurs flamandes: Anvers, Gand et Bruges.
     
     separateurs
     
    Toutes les images de ce site sont protégées par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de leur auteur.
     
    « "Les forts,forteresses et donjons""Le cirque Pinder" »

  • Commentaires

    2
    lili
    Mardi 11 Novembre 2014 à 16:10
    c trop bien
    1
    Mercredi 7 Septembre 2011 à 13:55
    J'y suis allé cet été, mes filles ont adorés et on a passé une superbe journée :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :