• La favophilie (ou fabophilie) est une activité qui consiste à collectionner les fèves de galettes des rois. Le fabophile cherche en général à posséder des séries entières de fèves ou des modèles rares.

    "L'origine de la Favophilie"

    L'histoire de la fève commence avec la fève (légume) : dans les temps préhistoriques, celle-ci était consommée et utilisée comme engrais. Elle a un rôle important dans les rites antiques à cause de sa forme embryonnaire. Symbolisant le fœtus chez les anciens égyptiens, ces derniers enterraient leurs morts dans des champs de fèves en vue d'une réincarnation. C'est le symbole de vie qui reste au Moyen Âge et la fève est utilisée dans les mariages.

    Elle sert aussi de jeton de vote, fonction qui commença chez les Grecs qui se servaient de fèves noires et blanches pour décider de l'acquittement ou de la condamnation. C'est lorsque l'Église décide de s'imposer, pour cesser les célébrations païennes (un exemple : dans les garnisons, on choisit un roi parmi les condamnés à mort : il était déguisé et prenait part aux débauches collectives avant d'être décapité) que l'épiphanie apparaît. Mais La coutume du gâteau traditionnel ne se répand réellement que durant le XVe siècle.

    Le gâteau et la fève figurent parmi les redevances dues au voyer de Paris (office de la voirie) au xiiie siècle, mais elle existait déjà1. Plus tard on mange un gâteau contenant une fève noire (le roi) et une fève blanche (la reine). En Bourgogne notamment, le gâteau remplace une urne ou un chapeau rempli de fèves avec lesquelles on tirait les rois, en disant febe domine.

    La fête des rois faillit être interdite sous la Convention car à l'époque, elle portait le nom de la fête des sans-culotte ; le gâteau fut donc rebaptisé le gâteau de l'égalité. En 1793, le maire de Paris eut beau interdire aux pâtissiers la fabrication de ce gâteau, celle-ci continua tout de même.
    La première fève en porcelaine fut fabriquée en 1874 en Allemagne sous forme de baigneur. C'est seulement à partir de 1892 jusqu'au XXe siècle que les thèmes se diversifient : on découvre des fèves avec des thèmes représentatifs de l'époque. Les thèmes religieux apparaissent, tels les crèches, Jésus, les anges, les colombes, puis laissent peu à peu leur place à la royauté et aux porte-bonheur.

    Dans les années 1960 sont apparues des fèves en matière plastique puis dans les années 1980-1990, les fèves métalliques, principalement dorées (dont certaines à l'or fin). Cependant, le chauffage des galettes dans les fours à micro-ondes a entraîné certains déboires et les fèves métalliques ont presque entièrement disparu.

    À la fin des années 1980, les fèves en porcelaine sont revenues en force. C'est dans cette même période que l'ère du dessin animé et de la bande dessinée a commencé pour aujourd'hui envahir une grande partie du marché actuel de la fève.
    Certains boulangers ou pâtissiers renommés (Poilâne, Le Nôtre, ...) ou non, ont alors eu l'idée de fabriquer leurs propres fèves personnalisées.


    3 commentaires
  • "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban"
    P1280430
    Coffret bois 11 Fèves
    images (4) 
    "Histoire"
    Au début de sa troisième année à l'école de sorcellerie de Poudlard, Harry Potter apprend que Sirius Black, enfermé à la prison d'Azkaban depuis 12 ans, a réussi à s'évader et chercherait maintenant à le tuer. Il apprend que Black était un allié du diabolique Voldemort, le meurtrier des parents de Harry. Chargés de capturer l'évadé, les gardiens d'Azkaban, les sinistres Détraqueurs, surveillent l'école en permanence. Or, ces créatures ont un effet dévastateur sur Harry, qui obtient l'aide du mystérieux professeur Lupin pour leur tenir tête. Par ailleurs, en apprenant que Sirius était le meilleur ami de son père, qu'il aurait trahi par ambition, le jeune sorcier songe à se venger. Mais peu après, il fera des découvertes surprenantes en compagnie de ses fidèles amis Hermione Granger et Ron Weasley.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique